Ministre de la Santé Publique

    Mme Ngarbatna Carmel Sou IV

Secrétaire d’État à la Santé Publique

Dr Mahamat Annadif  Youssouf

Espace Messagérie

Statistique Connexion

Today49
Yesterday61
This week166
This month1875
Total31815

  • Browser: unknown
  • Browser Version: unknown
  • Operating System: unknown
1
Online

mercredi 26 juillet 2017 20:24
28,10,0,50,1
600,600,60,1,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
Powered By Creative Image Slider
Passation de service ce Mardi 07/02/2017 au MSP
26 Octobre 2016:rencontre de concertation de l'UTC des activitées financées par le Fonds Mondial
Agenda Quinquennial 2016 - 2020
Le Tchad adopte la nouvelle Politique Nationale de Santé 2016‐2030
21 février 2017: Lancement national de la campagne de distribution des moustiquaires imprégnées
Samedi 08 Oct 16 : Lancement du 3e tour de la riposte au Poliovirus sauvage à Moussoro

Cet acquis doit être consolidé et amplifiée. La distribution massive de MILDA couplée a une hausse  du taux d’utilisation et a l’accès a d’autres stratégies de prévention (traitement préventif, intermittent chez les femmes enceintes chimio prévention du paludisme). L’utilisation des MILDA réduit de 50% l’incidence du paludisme et de 20% la mortalité, toutes causes confondues.

 

 

  La cérémonie  du lancement de la campagne  de distribution des MILDA a été présidée par le Ministre de la Santé Publique Mme NGARMBATNAN ODJIBEYE SOUKATE c’était en présence de l’ambassadeur de la France  au Tchad les représentants des organisations du système des Nations Unies les organisations de la société civile et les autorités administratives à différent niveau de la Région du Mandoul.

 

Lors du discours du  gouverneur du Mandoul

  Quatre temps forts ont marqué la cérémonie. D’abord le mot de bienvenu du gouverneur de la Région du Mandoul ISSA ADJIDEI qui a exprimé sa reconnaissance aux plus hautes autorités du pays d’avoir choisi la Région du Mandoul pour abriter le lancement officiel de cette campagne. Et a remercié tous les partenaires qui ont contribué pour l’octroi de ces moustiquaires. Selon le rapport d’activités des services de santé de la région  pour l année 2016, environ 15000 cas de paludisme présumé sont notifiés avec 300 décès.

  En suite la Représentante de la directrice pays du PNUD Mme CAROLE FLORE a félicité le gouvernement tchadien d’avoir inscrit leur utilisation à large échelle dans son plan strategique,qui a été hautement approuvé par les partenaires techniques et financiers ,dont le Fonds Mondial, premier bailleur de la lutte contre le paludisme au Tchad.

L’appui du Fonds Mondial à la lutte contre cette maladie, à travers le PNUD, se chiffre pour la période de janvier 2016 à 2018 à 59 millions d’Euro, soit 39 milliards de FCFA. Pour elle une partie de cette subvention permet notamment de financier la présente campagne de distribution de masse de moustiquaires qui se déroulera dans 13 Régions à forte incidence. A cette occasion prés de 7millions de moustiquaires imprégnées seront distribuées à la population, à raison d’une moustiquaire pour deux personnes.

   Donnant le coup d’envoie de la campagne de distribution des moustiquaires imprégnées d’insecticide d’action a longue durée  Mme NGARMBATINAN ODJIBEYE SOUKAT Ministre de la Santé Publique a souligné que le paludisme représente la première cause de consultation médicales ( 34%),d’hospitalisation(30,5%) et de décès (35 ,2%) dans les formations sanitaires du Tchad. En 2015, 787033 cas confirmés et 1572 décès ont été déclarés. Plus de 43% des cas sont enregistrés chez les enfants de moins de 5ans. Face à cette pandémie, le Ministère de la Santé Publique a adopté un plan stratégique national 2014-2018.

Mme le Ministre offrant des moustiquaires aux nécessiteux

Pour Mme NGARMBATNAN ODJIBEYE SOUKATE  le présent lancement de cette campagne de distribution de ces moustiquaires imprégnées marque un tournant décisif dans l’histoire  de l’élimination du paludisme dans notre pays le Tchad. Aussi elle a demandé à toute l’assistance  de travailler en étroite collaboration  et méthodiquement avec tous les acteurs. Elle tient à rassurer que le gouvernement, malgré le contexte économique difficile, poursuivra sa route vers un Tchad sans paludisme.

Le représentant par intérim de l'OMS faisant don des moustiquaires au nécessiteux

A cet effet le Ministre invite toutes les personnes de bonnes volontés à rejoindre le partenariat mondial de lutte contre le paludisme. Le chef du département de la sante publique a demandé a toute la population tchadienne que la moustiquaire doit être utilisé à d’autres fins que la protection contre le paludisme. Elle a remercié tous les partenaires de développement qui n’ont ménagé aucun effort pour soutenir efficacement le gouvernement dans la lutte contre le paludisme.

Mme le MSP remettant officiellement les moustiquaires au  DSR du Mandoul

  L’objectif de cette campagne est de couvrir 100% des ménages  des régions concernées et atteindre 80% d’utilisation effective et  rationnelle de moustiquaires par les bénéficiaires. Cette opération concerne 12 régions du pays à savoir : le Moyen Chari, le Mandoul, le Logone oriental, Logone Occidental, La Tandjilé, les deux Mayo Kebby, le Salamat, le Guéra, le Chari Baguirmi, le Hadjer-Lamis et Le Lac. Pour accompagner cette campagne la dotation des médicaments contre le paludisme a été donnée aux structures sanitaires.